» » » TOUG DE SPAHIS.IIIe REPUBLIQUE.
Toutes les vues de l'objet :
TOUG DE SPAHIS.IIIe REPUBLIQUE.
TOUG DE SPAHIS.IIIe REPUBLIQUE.
TOUG DE SPAHIS.IIIe REPUBLIQUE.
TOUG DE SPAHIS.IIIe REPUBLIQUE.

TOUG DE SPAHIS.IIIe REPUBLIQUE.

350 €
En stock En stock

Elément décoratif des fanions de commandement des unités de Spahis de l’Armée d’Afrique.

Constitué d’une queue de cheval avec dans le haut une pièce de tissu rouge (couleur des Spahis) et une sangle d’attache en cuir patiné avec boucle à un ardillon.

Une croix de guerre 1914-1918 était dissimulée sous le tissu dans du papier, c’est un modèle marqué au dos 1914-1916, le ruban comporte une étoile de citation.

 

Intéressant souvenir des Spahis de l’armée coloniale française de la IIIe République.

 

Ref.20419, détails :

Longueur : 59 cm

Au cours de sa carrière de redoutable sabreur, Youssouf, le « père des spahis », eu pour monture un magnifique étalon blanc qu'il affectionne particulièrement. Lors d'un combat, l'animal sera tué sous lui. Voulant garder un souvenir de ce cheval, Youssouf lui fait prélever la queue et la fait monter sur une lance qui devient son fanion de commandement : le « toug ». À partir de ce moment, une queue de cheval sera ajoutée à tous les fanions de commandement des spahis.

Emprunté au nom de l'emblème de commandement des anciennes armées turques, le toug existait dans les armées ottomanes depuis plusieurs siècles sous la forme d'une demi-pique garnie d'une queue de cheval ou de yak.

 

Scannez le code pour accéder à cet article sur votre mobile
Exporter la fiche d'identification en PDF