» » » » » SABRE D’OFFICIER SUPERIEUR ARMEE D’AFRIQUE
Toutes les vues de l'objet :
SABRE D’OFFICIER SUPERIEUR ARMEE D’AFRIQUE
SABRE D’OFFICIER SUPERIEUR ARMEE D’AFRIQUE
SABRE D’OFFICIER SUPERIEUR ARMEE D’AFRIQUE
SABRE D’OFFICIER SUPERIEUR ARMEE D’AFRIQUE
SABRE D’OFFICIER SUPERIEUR ARMEE D’AFRIQUE
SABRE D’OFFICIER SUPERIEUR ARMEE D’AFRIQUE
SABRE D’OFFICIER SUPERIEUR ARMEE D’AFRIQUE

SABRE D’OFFICIER SUPERIEUR ARMEE D’AFRIQUE

310 €
En stock En stock

Monture fer à garde multibranche et calotte à longue queue, avec oxydation de surface et quelques traces de nickelage.

La fusée est en corne cannelée avec restes de filigrane cuivre.

La lame de 84,2 cm est du modèle 1855 d’officier supérieur, elle est droite avec au centre deux pans creux séparés par une gouttière médiane.

Elle est bien marquée du modèle à la Manufacture de Châtellerault en 1876.

Le fourreau en tôle d’acier comporte un anneau sur bracelet, il est dans une patine sombre avec quelques traces de petits chocs dans le bas.

Porté par un officier supérieur de l’Armée d’Afrique à la Belle Epoque.

 

Réf. 61079, détails :

Longueur : 975mm

Marquage : Mre d’Armes de Châtellerault Juillet 1876 Officier supérieur Mle 1855

Les gardes acier de ce type ont été adoptées par les officiers de l’Armée d’Afrique à partir du Second Empire avant d’être réglementaire en 1882 pour tous les officiers d’infanterie . Le sabre d’officier supérieur Modèle 1855 se distinguait par sa lame droite de section caractéristique.

Scannez le code pour accéder à cet article sur votre mobile
Exporter la fiche d'identification en PDF