» » » SABRE D’INFANTERIE AUTRICHIEN PREMIER EMPIRE.
Toutes les vues de l'objet :
SABRE D’INFANTERIE AUTRICHIEN PREMIER EMPIRE.
SABRE D’INFANTERIE AUTRICHIEN PREMIER EMPIRE.
SABRE D’INFANTERIE AUTRICHIEN PREMIER EMPIRE.
SABRE D’INFANTERIE AUTRICHIEN PREMIER EMPIRE.
SABRE D’INFANTERIE AUTRICHIEN PREMIER EMPIRE.

SABRE D’INFANTERIE AUTRICHIEN PREMIER EMPIRE.

930 €
En stock En stock

Bonne monture en bronze avec calotte à longue queue.

La garde est à une branche et demi-oreillons de croisière.

La fusée est recouverte de basane avec un peu d’usure de surface aux cannelures.

La lame courbe de 66 cm est à large pan creux et dos plat avec contre-tranchant à la pointe.

Elle comporte quelques taches d’oxydation de surface par endroit.

Fourreau cuir avec surface craquelée par endroit, pliure dans le bas.

Il possède deux garnitures laiton à découpes en accolade et petit décor de filets, chape avec bouton pour la fixation à la banderole.

C’est l’équivalent autrichien du sabre-briquet  porté dans l’infanterie française.

En service durant les guerres napoléoniennes dans l’infanterie austro-hongroise.

 

Ref. 10869, détails :

Longueur : 783mm

A la fois arme et outil de bivouac, le sabre d’infanterie équipait les fantassins des principales armées européennes durant les guerres napoléoniennes. Les modèles autrichiens comportaient des gardes inspirées de celles des sabres de hussards de la même époque alors que la France, la Prusse et la Russie avaient adoptées des montures entièrement en laiton par souci d’économie.

Scannez le code pour accéder à cet article sur votre mobile
Exporter la fiche d'identification en PDF