» » » » » SABRE DES GARDES DU CORPS DE MONSIEUR EPOQUE RESTAURATION.
Toutes les vues de l'objet :
SABRE DES GARDES DU CORPS DE MONSIEUR EPOQUE RESTAURATION.
SABRE DES GARDES DU CORPS DE MONSIEUR EPOQUE RESTAURATION.
SABRE DES GARDES DU CORPS DE MONSIEUR EPOQUE RESTAURATION.
SABRE DES GARDES DU CORPS DE MONSIEUR EPOQUE RESTAURATION.
SABRE DES GARDES DU CORPS DE MONSIEUR EPOQUE RESTAURATION.
SABRE DES GARDES DU CORPS DE MONSIEUR EPOQUE RESTAURATION.
SABRE DES GARDES DU CORPS DE MONSIEUR EPOQUE RESTAURATION.
SABRE DES GARDES DU CORPS DE MONSIEUR EPOQUE RESTAURATION.
SABRE DES GARDES DU CORPS DE MONSIEUR EPOQUE RESTAURATION.
SABRE DES GARDES DU CORPS DE MONSIEUR EPOQUE RESTAURATION.
SABRE DES GARDES DU CORPS DE MONSIEUR EPOQUE RESTAURATION.
SABRE DES GARDES DU CORPS DE MONSIEUR EPOQUE RESTAURATION.
SABRE DES GARDES DU CORPS DE MONSIEUR EPOQUE RESTAURATION.
SABRE DES GARDES DU CORPS DE MONSIEUR EPOQUE RESTAURATION.
SABRE DES GARDES DU CORPS DE MONSIEUR EPOQUE RESTAURATION.
SABRE DES GARDES DU CORPS DE MONSIEUR EPOQUE RESTAURATION.
SABRE DES GARDES DU CORPS DE MONSIEUR EPOQUE RESTAURATION.
SABRE DES GARDES DU CORPS DE MONSIEUR EPOQUE RESTAURATION.
SABRE DES GARDES DU CORPS DE MONSIEUR EPOQUE RESTAURATION.

SABRE DES GARDES DU CORPS DE MONSIEUR EPOQUE RESTAURATION.

4 200 €
En stock En stock

Jolie monture bronze avec quelques traces de sa dorure d’origine par endroits.

Garde avec une branche principale évidée et trois branches secondaires ornées d’une palme dans le haut et se terminant par des boutons ornés de quintefeuilles sur leur côté extérieur avec feuilles d’acanthe.

Le plateau et de forme pointue à l’avant avec découpe droite sur la partie arrière comportant une grande fleur de lys formant le quillon.

La partie extérieure du plateau comporte un cordon brise-ponte sur sa bordure.

Calotte à courte queue.

Bonne fusée recouverte de basane avec filigrane cuivre.

Superbe lame de 93 cm, à pan creux et gouttière supérieure.

Le dos plat est bien marqué de la Manufacture Royale du (sic) Klingenthal en Octobre 1814, elle comporte tous ses décors gravés avec sur une face l’inscription « Gardes du Corps de Monsieur » entre deux fleurs de lys et un trophée d’armes dans le bas, sur l’autre les armes de Monsieur (frère du Roi Louis XVIII et futur Charles X) avec blason couronné à trois fleurs de lys entre un soleil et un trophée d’armes. Petite patine et quelques tâches d'oxydation peu profonde.

Bon fourreau en acier poli marqué du fourbisseur parisien Manceaux, deux anneaux sur bracelets en laiton doré, extrémité terminée en bouton, très fine peau d'orange hétérogène sur l'ensemble, quelques enfoncements.

Rarissime sabre en service dans les deux compagnies des Gardes du Corps de Monsieur sous la Restauration.

 

Ref. 65585:

Longueur : 1075mm

 

Après que le Comte de Provence fut devenu roi sous le nom de Louis XVIII, le Comte d’Artois, son frère, prit le titre de Monsieur (nom donné au frère du roi sous l’Ancien Régime). Deux compagnies (380 hommes) de Gardes du Corps lui furent affectées le 25 juillet 1815. Leur uniforme, proche de celui des Gardes du Corps du Roi, se distinguait par son fond vert. A la mort de Louis XVIII en 1824, les Gardes du Corps de Monsieur constitueront la 5e compagnie des Gardes du Corps du Roi, le Comte d’Artois devenant roi sous le nom de Charles X. En raison de l’effectif plus réduit de l’unité, ce modèle de sabre est encore plus rare que celui des Gardes du Corps du Roi.

Scannez le code pour accéder à cet article sur votre mobile
Exporter la fiche d'identification en PDF