Toutes les vues de l'objet :
REVOLVER MONTÉNÉGRIN.
REVOLVER MONTÉNÉGRIN.
REVOLVER MONTÉNÉGRIN.
REVOLVER MONTÉNÉGRIN.
REVOLVER MONTÉNÉGRIN.
REVOLVER MONTÉNÉGRIN.
REVOLVER MONTÉNÉGRIN.
REVOLVER MONTÉNÉGRIN.
REVOLVER MONTÉNÉGRIN.
REVOLVER MONTÉNÉGRIN.
REVOLVER MONTÉNÉGRIN.
REVOLVER MONTÉNÉGRIN.
REVOLVER MONTÉNÉGRIN.

REVOLVER "MONTÉNÉGRIN".

850 €
En stock En stock

Cal 11mm "Monténégrin".

Les parties métaliques sont dans leur nickelage, frotté et avec des manques épars, une fine oxydation couvre ces manques.

Décors végétaux et très nombreux marquages de Max Fliegenschmidt, dont la fameuse pomme traversée d'une flèche, imitant le coeur de Gasser (marque déposée par Max Fliegenschmidt, rue du Vivier, 30, à Liège le 19/11/1891). Le marquage supérieur du bâti est bien un coeur, mais n'est pas celui de Gasser.

Toutes pièces au matricule, poinçons de contrôle liégeois.

Bon fonctionnement, bonne indexation sans jeu. Pédale latérale légèrement tordue, sans conséquence mécanique.

Canon de 12.7 cm avec intérieur oxydé, rayures légèrement atténuées mais parfaitement visibles.

Plaquettes de crosse en os lisse, petite patine. 

Calotte métallique avec anneau.

Sympathique exemplaire fabriqué en belgique de cette énorme "bête", au charme désuet si marqué.

 

Réf. 64453 :

Longueur totale : 265 mm,​

 

Le Roi de Monténégro Nikita (ou Nicolas ; règne 1910 - 18) était un actionnaire notable de la firme Leopold Gasser et un vendeur efficace des revolvers démodés, déjà avant son règne royal. Le Roi Nikita déclara un acte royal célèbre : "chaque citoyen masculin du Monténégro est un membre de la milice, il est donc non seulement justifié mais également obligé de posséder au moins un revolver modèle Gasser."

Les modèles Monténégrin ont été conçus en 1880,  habituellement en 11 millimètres, mais après la déclaration de la Loi royale les modèles de 9 millimètres G-K sont devenus également populaire, depuis que les adolescents ou encore de plus jeunes garçons ont obtenu le droit (et l'obligation) d'acquérir, posséder et porter un revolver.

La population de Monténégro était considérablement inférieure à un demi million de citoyens en 1910, mais certains (riches) Monténégrins patriotes ont acquis des douzaines de Gasser.

Les commandes énormes des revolvers Monténégrin désuets ont maintenu la firme Leopold Gasser en activité jusqu'à la fin de la première guerre mondiale, bien que les forces armées Austro-Hongroises aient stoppé la commande de revolver 8 mm Rast-Gasser après l’adoption du pistolet semi auto 9 millimètre Steyr-Hahn depuis 1912.

Les citoyens moins riches du royaume du Monténégro achetaient des revolvers belges bon marché à la place des revolvers de Gasser, y compris les modèles de Monténégrin de Warnant. En effet, la Loi royale mentionnait Gasser comme modèle de revolver mais pas comme fabricant obligatoire.

Scannez le code pour accéder à cet article sur votre mobile
Exporter la fiche d'identification en PDF