» » » REVOLVER MODELE 1892 CIVIL VENDU EN URUGUAY.
Toutes les vues de l'objet :
REVOLVER MODELE 1892 CIVIL VENDU EN URUGUAY.
REVOLVER MODELE 1892 CIVIL VENDU EN URUGUAY.
REVOLVER MODELE 1892 CIVIL VENDU EN URUGUAY.
REVOLVER MODELE 1892 CIVIL VENDU EN URUGUAY.
REVOLVER MODELE 1892 CIVIL VENDU EN URUGUAY.
REVOLVER MODELE 1892 CIVIL VENDU EN URUGUAY.
REVOLVER MODELE 1892 CIVIL VENDU EN URUGUAY.
REVOLVER MODELE 1892 CIVIL VENDU EN URUGUAY.
REVOLVER MODELE 1892 CIVIL VENDU EN URUGUAY.

REVOLVER MODELE 1892 CIVIL VENDU EN URUGUAY.

1 250 €
En stock En stock

Calibre 8mm/92

Le métal est dans une patine grise avec petites taches de surface, le bronzage ayant disparu avec le temps.

Mécanique à revoir, la double action est bonne, la simple action est impossible, un peu de jeu au barillet.

Le barillet est poinçonné de Liège. Plaque de recouvrement sur le côté gauche maintenue par une grosse vis, elle permet d’accéder facilement au mécanisme intérieur.

Le canon de 12 cm, à trois pans supérieurs, est marqué Broqua & Scholberg à Montevideo sur le dessus. L’intérieur comporte encore de bonnes rayures, taches de surface et très fines marques dues à une ancienne oxydation.

Les plaquettes de crosse en bois sont dans une petite patine avec quelques taches, elles sont lisses, il reste des traces de l’ancien quadrillage.

Intéressant revolver français fabriqué en Belgique pour le marché civil et revendu sur le marché sud-américain par un armurier en Uruguay. Quel chemin pour cette arme !

 

Ref.63303, détails :

Longueur : 240mm

Marquage : Broqua & Scholberg à Montevideo

Marquage : Broqua & Scholberg à Montevideo

Les armuriers de Liège produiront des version civiles du revolver réglementaire français pour le marché civil, les armes françaises ayant bonne réputation dans le monde.La société Broqua & Scholbert a été créé en 1856 par Alfonso Broqua de Montevideo (Uruguay) avec Clémentine Sueyder Scholberg de Liège. Les premières armes importées en Uruguay le furent à la fin des années 1870. L’activité de l’entreprise prit fin en 1936.

 

Voir lien.

Arme classée en catégorie D 2 °§ e) par le décret n° 2013-700 du 30 juillet 2013. Achat et détention libre par des personnes majeures : modèle d’avant 1900.
Avec la nouvelle législation, le classement ne se fait plus sur le calibre, mais sur les caractéristiques de l’arme.

Scannez le code pour accéder à cet article sur votre mobile
Exporter la fiche d'identification en PDF