Toutes les vues de l'objet :
RARE ARQUEBUSE MONGOLE.
RARE ARQUEBUSE MONGOLE.
RARE ARQUEBUSE MONGOLE.
RARE ARQUEBUSE MONGOLE.
RARE ARQUEBUSE MONGOLE.
RARE ARQUEBUSE MONGOLE.
RARE ARQUEBUSE MONGOLE.
RARE ARQUEBUSE MONGOLE.
RARE ARQUEBUSE MONGOLE.
RARE ARQUEBUSE MONGOLE.
RARE ARQUEBUSE MONGOLE.
RARE ARQUEBUSE MONGOLE.
RARE ARQUEBUSE MONGOLE.
RARE ARQUEBUSE MONGOLE.
RARE ARQUEBUSE MONGOLE.

RARE ARQUEBUSE MONGOLE.

450 €
En stock En stock

Le métal du mécanisme est dans une très fine peau d’orange sans gravité, belle patine noire et bel aspect du vieux métal.

Bonne mécanique, fonctionnelle, la batterie est manquante. La platine à le miquelet est typique, le système de détente sur le côté fonctionne grâce à un crochet primitif, bien fonctionnel.

Le canon de 95 cm est dans un poli remplaçant le noirci d'origine. Bagues de fixation en laiton. Petite hausse et guidon, montés à queue d'aronde. Petits restes de décorations au départ.

Le bois est en une seule pièce, crosse fine parallélépipédique, décorées de sculptures à l’arrière, forte pièce percée à l'avant qui servait a recevoir une fourche de bois articulée qui a l'image des fourquines de jadis permettait l'appui de l'arme.

Avec sa baguette de bois.

 

Ref. 23353:

Longueur totale : 146 cm.


Rare témoignage de l'arme à feu en Mongolie, ces pièces d'origine sont désormais impossibles à faire sortir de leur pays d'origine suite à des règlements draconiens. Peu ont survécu au nomadisme traditionnel, et aux destructions diverses, ce qui fait de cet exemplaire une véritable rareté.


L’arquebuse a été longtemps utilisée en Inde et dans les pays limitrophes alors qu’elle avait été abandonnée en Europe à la fin du XVIIe siècle. D’un fonctionnement et d’une fabrication relativement simples, elle a subsisté tardivement dans cette partie du monde.

Scannez le code pour accéder à cet article sur votre mobile
Exporter la fiche d'identification en PDF