» » » » PISTOLET DE CAVALERIE AUTRICHIEN Mle 1851 Augustin.
Toutes les vues de l'objet :
PISTOLET DE CAVALERIE AUTRICHIEN Mle 1851 Augustin.
PISTOLET DE CAVALERIE AUTRICHIEN Mle 1851 Augustin.
PISTOLET DE CAVALERIE AUTRICHIEN Mle 1851 Augustin.
PISTOLET DE CAVALERIE AUTRICHIEN Mle 1851 Augustin.
PISTOLET DE CAVALERIE AUTRICHIEN Mle 1851 Augustin.
PISTOLET DE CAVALERIE AUTRICHIEN Mle 1851 Augustin.
PISTOLET DE CAVALERIE AUTRICHIEN Mle 1851 Augustin.
PISTOLET DE CAVALERIE AUTRICHIEN Mle 1851 Augustin.
PISTOLET DE CAVALERIE AUTRICHIEN Mle 1851 Augustin.
PISTOLET DE CAVALERIE AUTRICHIEN Mle 1851 Augustin.
PISTOLET DE CAVALERIE AUTRICHIEN Mle 1851 Augustin.
PISTOLET DE CAVALERIE AUTRICHIEN Mle 1851 Augustin.
PISTOLET DE CAVALERIE AUTRICHIEN Mle 1851 Augustin.
PISTOLET DE CAVALERIE AUTRICHIEN Mle 1851 Augustin.

PISTOLET DE CAVALERIE AUTRICHIEN Mle 1851 Augustin.

900 €
En stock En stock

Le métal poli est dans petite patine grise avec surface comportant de petites piqûres, anciennement nettoyé.

La platine à silex à corps rond est poinçonné d'une fleur et du nombre 852.

Mécanisme fonctionnel, ressorts fermes, crans nets, lumière dégagée bien que sale.

Le canon de 25.1 cm est à pans courts au départ puis rond, intérieur fortement patiné mais propre. Le sommet est marqué du fabricant J. Meitlenberger.

Bois dans une jolie patine, quelques griffures et coups.

Bonnes garnitures en laiton avec embouchoir à double bande, quelques taches de surface. Calotte à deux vis, sans anneau comme c'est la norme sur ce modèle.

Avec sa baguette qui recouvre la vis de maintien de l'embouchoir, passage en laiton fin.

C'est à l'origine un mle 1851 augustin qui a été converti à silex pour l'exportation dans les colonies et les pays du tiers monde. Il était alors interdit de vendre dans ces pays la des armes "perfectionnées". `Donc les armuriers Belges on mis à silex tout ce qui était possible, même les armes qui ne l'avait jamais été.

 

Ref. 63656:

Longueur : 429mm.

 

Créé pour remplacer le modèle 1798, ce pistolet seras amélioré en 1828 tout en gardant le même esprit général. Comme la majorité dess armes germaniques, il possède des proportions massives et solides. Pouvait sans aucun doute servir au corps à corps une fois les munitions épuisées!

 

Scannez le code pour accéder à cet article sur votre mobile
Exporter la fiche d'identification en PDF