» » » » MOUSQUETON DE GENDARME À PIED "GRAS" Mle 1874.
Toutes les vues de l'objet :
MOUSQUETON DE GENDARME À PIED GRAS Mle 1874.
MOUSQUETON DE GENDARME À PIED GRAS Mle 1874.
MOUSQUETON DE GENDARME À PIED GRAS Mle 1874.
MOUSQUETON DE GENDARME À PIED GRAS Mle 1874.
MOUSQUETON DE GENDARME À PIED GRAS Mle 1874.
MOUSQUETON DE GENDARME À PIED GRAS Mle 1874.
MOUSQUETON DE GENDARME À PIED GRAS Mle 1874.
MOUSQUETON DE GENDARME À PIED GRAS Mle 1874.
MOUSQUETON DE GENDARME À PIED GRAS Mle 1874.
MOUSQUETON DE GENDARME À PIED GRAS Mle 1874.
MOUSQUETON DE GENDARME À PIED GRAS Mle 1874.
MOUSQUETON DE GENDARME À PIED GRAS Mle 1874.
MOUSQUETON DE GENDARME À PIED GRAS Mle 1874.
MOUSQUETON DE GENDARME À PIED GRAS Mle 1874.
MOUSQUETON DE GENDARME À PIED GRAS Mle 1874.

MOUSQUETON DE GENDARME À PIED "GRAS" Mle 1874.

390 €
En stock En stock

Cal 11 mm gras.

Boitier de culasse parfaitement marquée "Manufacture d'Armes St Etienne mle 1874 M80".

Culasse à levier coudé, numéro différent de celui du canon.

Les organes de visée sont bien présents.

Le canon a été neutralisé par une goupille en entrée de chambre, l'intérieur est très foncé, mais les rayures sont visibles bien que très granuleuses et oxydées.

Toutes les garnitures sont en laiton.

Le métal est foncé et les angles un peu arrondis.

La crosse est usée, les formes adoucies. Traces d'anciens clous sur le côté droit de la crosse.

L'état peut être amélioré avec un peu de temps et de soin.

Pas de baguette, mais on en trouve 

Cette arme a équipé les gendarmes non montés, leur collègue à cheval ayant une carabine spécifique.

 

Réf. 64723

Long : 117 cm.

Ce mousqueton fait partie du lot d’arme vendu par Henri de Monfreid lorsqu’il était en mer Rouge et en Éthiopie à partir de 1911. A l’époque cet écrivain vivait aussi de trafic d’armes qu’il livrait en contrebande aux autochtones du coin.

Ce type d'arme est reconnaissables par deux éléments bien précis : il comporte sur la crosse des marques provenant de clous en laiton que les « gens » du coin mettaient pour les décorer et que les collectionneurs européens ont retiré pour leur redonner leur aspect d’origine. Les angles du métal sont très adoucis, à cause du sable qui a usé le métal.

 

Scannez le code pour accéder à cet article sur votre mobile
Exporter la fiche d'identification en PDF