» » » MANTEAU DE GENDARME APRES GUERRE.
Toutes les vues de l'objet :
MANTEAU DE GENDARME APRES GUERRE.
MANTEAU DE GENDARME APRES GUERRE.
MANTEAU DE GENDARME APRES GUERRE.
MANTEAU DE GENDARME APRES GUERRE.
MANTEAU DE GENDARME APRES GUERRE.
MANTEAU DE GENDARME APRES GUERRE.
MANTEAU DE GENDARME APRES GUERRE.

MANTEAU DE GENDARME APRES GUERRE.

45 €
En stock En stock

Bon pardessus en drap de laine épais bleu nuit, deux poches conventionnelles et deux intérieures.

Très bon état, intérieur doublé, bon état intérieur.

Les boutons à la grenade sont tous présents et en bon état, pattes de col à la grenade sans galon,manches galonnées

 

Sympathique pièce d'uniforme des années 50.

 

Ref.  62363 :

 

La Gendarmerie nationale est une des plus anciennes institutions françaises. En effet, elle est l'héritière de la Maréchaussée, corps de militaires qui, chargé de la police et de la justice aux armées depuis le Moyen Âge, devient progressivement une force de police compétente pour l'ensemble de la population sur la quasi-totalité du territoire français. Elle conserve des attributions de justice extraordinaire (dite « prévôtale ») jusqu'à la Révolution.

En 1720, la Maréchaussée est symboliquement placée sous l'autorité administrative de la Gendarmerie de France, corps de cavalerie lourde assimilé à la maison militaire du roi, qui sera dissous le 1er avril 1788, et en 1791 l'Assemblée Nationale lui donne le nom de « Gendarmerie nationale ».

Scannez le code pour accéder à cet article sur votre mobile
Exporter la fiche d'identification en PDF