» » » MANTEAU DE CAPITAINE DE VAISSEAU MARINE FRANÇAISE LIBRE.
Toutes les vues de l'objet :
MANTEAU DE CAPITAINE DE VAISSEAU MARINE FRANÇAISE LIBRE.
MANTEAU DE CAPITAINE DE VAISSEAU MARINE FRANÇAISE LIBRE.
MANTEAU DE CAPITAINE DE VAISSEAU MARINE FRANÇAISE LIBRE.
MANTEAU DE CAPITAINE DE VAISSEAU MARINE FRANÇAISE LIBRE.
MANTEAU DE CAPITAINE DE VAISSEAU MARINE FRANÇAISE LIBRE.
MANTEAU DE CAPITAINE DE VAISSEAU MARINE FRANÇAISE LIBRE.
MANTEAU DE CAPITAINE DE VAISSEAU MARINE FRANÇAISE LIBRE.
MANTEAU DE CAPITAINE DE VAISSEAU MARINE FRANÇAISE LIBRE.
MANTEAU DE CAPITAINE DE VAISSEAU MARINE FRANÇAISE LIBRE.
MANTEAU DE CAPITAINE DE VAISSEAU MARINE FRANÇAISE LIBRE.

MANTEAU DE CAPITAINE DE VAISSEAU MARINE FRANÇAISE LIBRE.

400 €
En stock En stock

Bon manteau en drap épais bleu-nuit avec deux rangées de quatre boutons frappés de l'ancre.

Très bel état, les galons en fil doré sont bien présents bien que patinés, l'épaule gauche comporte la célébrissime croix de loraine sur fond des couleurs nationales, légère patine.

Excellent intérieur satiné.

Pièce peu commune portée par un capitaine de vaisseau de la marine française Libre.

 

Ref. 63739:

 

Après l'invasion de la France, le vice-amiral Émile Muselier, refusant la capitulation, décide de rejoindre la Grande-Bretagne. Il s'embarque à Marseille sur un navire de commerce à destination de Gibraltar et est reçu par l'amiral North. Il réquisitionne les navires français au mouillage : le chalutier Président-Houduce, le cargo armé Rhin, les cargos Anadyr et Capo-Olmo. Ce sont les premiers bateaux des FNFL.

Parti le 29 juin à bord d'un hydravion, il rencontre le général de Gaulle le 30 juin 1940. Il est nommé dès le lendemain chef des forces navales (militaires et civiles), ainsi que provisoirement chef des forces aériennes. Les forces navales sont à ce moment très limitées, essentiellement les marins qui se trouvaient déjà en Angleterre, ceux qui ont participé à l'évacuation de Dunkerque et les quelques ralliés de l'île de Sein et leurs bateaux de pêche.

En juin 1942, la flotte de guerre compte 40 navires opérationnels (sur 65), 3 600 marins embarqués, ainsi qu'un bataillon de fusiliers marins et une unité de commando (commandant Kieffer). La flotte marchande compte 170 navires, dont 67 opérationnels.

Scannez le code pour accéder à cet article sur votre mobile
Exporter la fiche d'identification en PDF