» » » LES ARMES BLANCHES : marquage
Toutes les vues de l'objet :
LES ARMES BLANCHES : marquage
LES ARMES BLANCHES : marquage
LES ARMES BLANCHES : marquage
LES ARMES BLANCHES : marquage

LES ARMES BLANCHES : marquage

40 €
En stock En stock

De Jean Lhoste et Jean-Jacques Buigné.

 

Pourquoi les fourbisseurs ont-ils donnés une forme particulière aux montures de leurs armes blanches et aux garnitures de fourreaux ?

Pourquoi ont-il décoré les lames avec des dessins, des signes, etc ? Il y ont gravé des dieux et déesses antiques, des astres, des noms de militaires et des devises.

Mais ils ont aussi laissé leurs noms, signatures et poinçons.

Abondamment illustré, cet ouvrage répond à toutes ces questions.

 

Ref. 80012, détails : 

254 pages, des centaines d'illustrations.
Relié, 22 X 30. Troisième Edition revue et enrichie. 

 

Sur demande, l'ouvrage peut être dédicassé par Jean-Jacques BUIGNÉ

 

Dernière de couverture :

Cette seconde édition a été considérablement enrichie par de nouvelles informations transmises spontanément par des collectionneurs. Ceux-ci ont voulu partager leurs recherches personnelles avec tous les lecteurs passionnés par les armes blanches.

Pourquoi les fourbisseurs ont-ils façonné sur les gardes et les garnitures des béliers, des lions, des coqs, des aigles ... des fleurs de lys, des roseaux, des feuilles de laurier, de chêne, de vigne... ou encore Vénus, Arthéna, Neptune ou Mars ?

De nombreuses lames d'épées ou de sabres comportent des inscriptions variées : des noms de militaires, des devises, des signes cabalistiques ou des nombres porte-bonheur traduisant l'état superstitieux ou la pensée politique du soldat.

On trouve également des noms de régiments, ce qui apporte des renseignements intéressants sur l'organisation de l'Armée et ses grands capitaines.

Du Directoire à Louis XVIII, le soldat valeureux est récompensé par un sabre ou une épée et les dédicaces avec toutes leurs nuances, nous font pénétrer dans les coulisses de l'Histoire.

Les armes d'honneur et de récompenses disparues, les officiers et leurs amis offrent des sabres-souvenirs à leurs supérieurs en hommage à leur bravoure et, en toute amitié, ils l'écrivent sur l'arme.

Les fourbisseurs ont, eux aussi, inscrit leurs noms et parfois leurs adresses qui évoluent souvent avec le temps et les aléas de la politique.

Les marquages des manufactures ont évolué au cours des âges. Il est facile, grâce aux signatures et poinçons apposés par leurs ateliers, de dater les armes dont ils retracent l'histoire.

Le lecteur, qu'il soit historien, amateur d'armes ou tout simplement curieux des choses anciennes trouvera dans cet ouvrage, abondamment illustré, une multitude de renseignements souvent inédits. Les armes blanches deviennent, en elles-mêmes, un véritable livre nous contant un aspect trop souvent négligé de l'Histoire de France.

Scannez le code pour accéder à cet article sur votre mobile
Exporter la fiche d'identification en PDF