» » » L'ARMURERIE DE ST ETIENNE AU XXe siècle.
Toutes les vues de l'objet :
L'ARMURERIE DE ST ETIENNE AU XXe siècle.
L'ARMURERIE DE ST ETIENNE AU XXe siècle.
L'ARMURERIE DE ST ETIENNE AU XXe siècle.
L'ARMURERIE DE ST ETIENNE AU XXe siècle.

L'ARMURERIE DE ST ETIENNE AU XXe siècle.

18 €
En stock En stock

De Maurice Forissier. 

La ville de Saint-Etienne va connaître la célébrité aux XVIIIe et XIXe siècles par l'activité de ses dynasties d'armuriers civils et par sa manufacture d'Etat. Cette étude est un panorama du "qui fait quoi" de l'armurerie stéphanoise, qui se veut également un témoignage vivant de ces hommes, compagnons, artisans et industriels qui oeuvrent encore avec le même amour de "la belle ouvrage" appliqué par leurs prédécesseurs. 

 

La fabrication des armes à Saint-Etienne est une industrie très ancienne qui fit son renom à travers toute l'Europe. Au XIVe siècle, les armes blanches, arcs et arbalètes furent des productions locales qui s'étendirent rapidement aux communes environnantes. C'est avec l'avènement de la poudre noire et la réalisation d'armes à feu civiles et militaires que la créativité des compagnons trouvera toute sa dimension.

Le roi François Ier, émerveillé par le savoir-faire des armuriers de Saint-Etienne-en-Forêt, va instaurer l'esprit de manufacture qui va se développer et être confirmé puis réglementé successivement par les rois Louis XIV et Louis XV. A partir de cette époque, des dynasties d'armuriers vont voir le jour et se distinguer par leur production luxueuse ou originale (fusil à 15 coups par Bouillet pour Louis XV), se perpétuant jusqu'au XIXe siècle. Les modèles de fusils issus des ateliers de Saint-Etienne, aussi bien réglementaires que pour le civil, eurent un impact considérable du XIXe au XXe siècle.

Ce succès industriel, véritable phénomène social, nécessitait une étude approfondie. " L'armurerie de Saint-Etienne au XXe siècle " (issue d'une thèse) présente d'une part l'histoire d'un quartier actif où œuvre ensemble des compagnons qui continuent cette fabrication d'armes de tradition et de qualité, d'autre part l'industrialisation ultra-moderne qui permet de rivaliser avec la concurrence du monde entier. Est également développé un large volet portant sur l'art décoratif et ses techniques appliquées aujourd'hui encore par les artistes locaux pour des armes de rêve, sans oublier les institutions qui éprouvent, confortent et valorisent ce patrimoine vivant.

 

Ref 80015, détails : 

248 pages,  21 X 30, relié.

Scannez le code pour accéder à cet article sur votre mobile
Exporter la fiche d'identification en PDF