» » » HISTOIRES SUR LES PIRATES ET LA FLIBUSTERIE.
Toutes les vues de l'objet :
HISTOIRES SUR LES PIRATES ET LA FLIBUSTERIE.
HISTOIRES SUR LES PIRATES ET LA FLIBUSTERIE.

HISTOIRES SUR LES PIRATES ET LA FLIBUSTERIE.

30 €
En stock En stock

Le mot flibustier est issu de l'ancien anglais « flibutor » dérivé du néerlandais vrijbuiter (il se traduit par "freebooter" en anglais, littéralement « qui fait du butin librement » ou « libre butineur »). Certaines sources citent comme origine le mot flibot (sorte de petit bateau), d’autres préfèrent free booter (libre pillard), et font remonter leurs pratiques aux traditions de la soldatesque en Europe.

Selon le centre de ressources lexicales du CNRS, ce terme apparaît dans le vocabulaire français sous la forme friboutier. Il désigne alors un « corsaire des îles d'Amérique ». À partir du XVIIIe siècle, son sens évolue pour prendre celui d'un homme malhonnête, d'un escroc.

 

De Robert Stenuit et Hamilton Cochran et reservé par François Beauval. Traite des grands navires et épaves à trésor et des flibustier de la mer Rouge.

En deux tomes de 252 pages, sur papier bouffant de luxe, quelques illustrations, Editions Famot, 1977.

Couvertures en bon état, intérieurs frais.

 

 

Ref. 20846, détails :

Format : 12 X 18.

Scannez le code pour accéder à cet article sur votre mobile
Exporter la fiche d'identification en PDF