» » » HAUSSE-COL OFFICIER DE LA GARDE NATIONALE SECOND EMPIRE.
Toutes les vues de l'objet :
HAUSSE-COL OFFICIER DE LA GARDE NATIONALE SECOND EMPIRE.
HAUSSE-COL OFFICIER DE LA GARDE NATIONALE SECOND EMPIRE.
HAUSSE-COL OFFICIER DE LA GARDE NATIONALE SECOND EMPIRE.

HAUSSE-COL OFFICIER DE LA GARDE NATIONALE SECOND EMPIRE.

140 €
En stock En stock

Croissant bombé en laiton orné au centre d’un aigle en cuivre argenté présenté les ailes déployées, coiffé de la couronne fermée et les serres tenant un bâton de foudres.  

Ce symbole a été adopté sous le Premier Empire par Napoléon 1er et repris par son neveu Napoléon III lors de la création du Second Empire.

Une des deux épingles a été remplacée par un écrou papillon, bonne tenue. 

Porté par les officiers de la Garde Nationale sous le Second Empire.

 

Ref. 65198:

Le hausse-col perpétuait la longue tradition de cette accessoire adopté au XVIIIe siècle pour distinguer l’officier du soldat. Il constituait l’ultime survivance des armures portées par les chevaliers du Moyen-Age. Selon les époques et les régimes politiques, il pouvait être orné d’un insigne  représentant le corps de troupe de l’officier ou le souvent d’un symbole représentant le régime politique du moment. 

Scannez le code pour accéder à cet article sur votre mobile
Exporter la fiche d'identification en PDF