» » » » HACHE DE CÉRÉMONIE INDONÉSIENNE.
Toutes les vues de l'objet :
HACHE DE CÉRÉMONIE INDONÉSIENNE.
HACHE DE CÉRÉMONIE INDONÉSIENNE.
HACHE DE CÉRÉMONIE INDONÉSIENNE.
HACHE DE CÉRÉMONIE INDONÉSIENNE.
HACHE DE CÉRÉMONIE INDONÉSIENNE.
HACHE DE CÉRÉMONIE INDONÉSIENNE.
HACHE DE CÉRÉMONIE INDONÉSIENNE.
HACHE DE CÉRÉMONIE INDONÉSIENNE.
HACHE DE CÉRÉMONIE INDONÉSIENNE.
HACHE DE CÉRÉMONIE INDONÉSIENNE.
HACHE DE CÉRÉMONIE INDONÉSIENNE.

HACHE DE CÉRÉMONIE INDONÉSIENNE.

400 €
En stock En stock

Entièrement en acier, dans une patine foncée avec petites taches d’oxydation de surface par endroit. Traces d'oxydation typique de la forge des îles indonésiennes, Java, Sumatra.

Tranchant de 19.3 cm en croissant orné d’un décor de méditation, deux sages dans un jardin tropical.

Douille ronde à œil avec décor floral atténué, petit tranchant en fleur de lotus à l’opposé du tranchant principal, lui aussi orné en suite.

Manche en acier de 52.7 cm, entièrement décoré à l'eau-forte de motifs végétaux surmonté d’un estoc quadrangulaire de 9.5 cm, extrémité terminée en arrondi avec cannelure.

Hache utilisée lors des cérémonies dans l'Indonésie pré-musulmane.

 

Ref. 23143:

Longueur : 673mm

Dans le centre de Java, des conditions idéales pour l'agriculture et la maîtrise de la technique des rizières dès le viiie siècle permettent le développement d'une riziculture prospère. Entre les VIIIe et le Xe siècles, les souverains du centre de Java, dont les plus connus sont les dynasties Sailendra, bouddhiste, et Sanjaya, hindouiste, parviennent à la fois à respecter l'autonomie des villages et à construire de grands monuments religieux comme le temple bouddhiste de Borobudur et le complexe religieux hindouiste de Prambanan. On est dans ce que l'on appelle la « période classique indonésienne ».

À la fin du xe siècle, le centre du pouvoir s'est déplacé du centre à l'est de Java. Là aussi, une agriculture prospère fait de l'île le grenier à riz de l'archipel, assurant la puissance des royaumes successifs de Kediri, Singasari et finalement Majapahit, fondé à la fin du xiiie siècle. Sous le règne de Hayam Wuruk, ce dernier est la puissance dominante de l'archipel. Cette période est souvent mentionnée comme étant « l'âge d'or » de Java

Scannez le code pour accéder à cet article sur votre mobile
Exporter la fiche d'identification en PDF