» » » » FUSIL D'INFANTERIE PIEMONTAISE mle 1782.
Toutes les vues de l'objet :
FUSIL D'INFANTERIE PIEMONTAISE mle 1782.
FUSIL D'INFANTERIE PIEMONTAISE mle 1782.
FUSIL D'INFANTERIE PIEMONTAISE mle 1782.
FUSIL D'INFANTERIE PIEMONTAISE mle 1782.
FUSIL D'INFANTERIE PIEMONTAISE mle 1782.
FUSIL D'INFANTERIE PIEMONTAISE mle 1782.
FUSIL D'INFANTERIE PIEMONTAISE mle 1782.
FUSIL D'INFANTERIE PIEMONTAISE mle 1782.
FUSIL D'INFANTERIE PIEMONTAISE mle 1782.
FUSIL D'INFANTERIE PIEMONTAISE mle 1782.
FUSIL D'INFANTERIE PIEMONTAISE mle 1782.
FUSIL D'INFANTERIE PIEMONTAISE mle 1782.
FUSIL D'INFANTERIE PIEMONTAISE mle 1782.
FUSIL D'INFANTERIE PIEMONTAISE mle 1782.

FUSIL D'INFANTERIE PIEMONTAISE mle 1782.

900 €
En stock En stock

Platine à corps plat, barrée à l'arrière du chien. Bassinet à facette.  Chien à espalet bien caractéristique au Piémont. Bon fonctionnement.

Canon rond marqué du chiffre 16 entre deux petits décors, la forme de la queue de culasse et de l'arrière du canon fait penser à une arme allemande.

Garnitures fer.

La monture est complète avec quelques trous dû aux insectes.

 

Ensemble dans son "jus" jamais nettoyé, peut être rafraichi.

 

Réf. 23069

Long: 143 cm, canon : 106 cm.

Le Piémont, alors royaume de Sardaigne, à dû subir plusieurs tentatives d'invasion française. Et c'est en 1798 qu’il devient français car le jeune général français (Napoléon Bonaparte) inflige à la milice de Victor-Amédée III de Sardaigne une cuisante défaite à Millesimo.

Scannez le code pour accéder à cet article sur votre mobile
Exporter la fiche d'identification en PDF