» » » » FUSIL D’INFANTERIE MODÈLE 1777 Corrigé AN IX GARDE NATIONALE.
Toutes les vues de l'objet :
FUSIL D’INFANTERIE MODÈLE 1777 Corrigé AN IX GARDE NATIONALE.
FUSIL D’INFANTERIE MODÈLE 1777 Corrigé AN IX GARDE NATIONALE.
FUSIL D’INFANTERIE MODÈLE 1777 Corrigé AN IX GARDE NATIONALE.
FUSIL D’INFANTERIE MODÈLE 1777 Corrigé AN IX GARDE NATIONALE.
FUSIL D’INFANTERIE MODÈLE 1777 Corrigé AN IX GARDE NATIONALE.
FUSIL D’INFANTERIE MODÈLE 1777 Corrigé AN IX GARDE NATIONALE.
FUSIL D’INFANTERIE MODÈLE 1777 Corrigé AN IX GARDE NATIONALE.
FUSIL D’INFANTERIE MODÈLE 1777 Corrigé AN IX GARDE NATIONALE.
FUSIL D’INFANTERIE MODÈLE 1777 Corrigé AN IX GARDE NATIONALE.
FUSIL D’INFANTERIE MODÈLE 1777 Corrigé AN IX GARDE NATIONALE.

FUSIL D’INFANTERIE MODÈLE 1777 Corrigé AN IX GARDE NATIONALE.

1 300 €
En stock En stock

Les parties métalliques polies sont en bon état dans une légère patine grise avec juste des taches de surfaces par endroit.

La platine à silex porte un beau marquage de la Manufacture Impériale de Liège avec poinçon V13. Le mécanisme est bien fonctionnel avec crans bien nets.

Le canon de 1025mm est daté 1816 au tonnerre, l’intérieur a sa surface oxydée. .

Le bois est dans en bon état dans une jolie patine, petite fendille près de la vis arrière de la contre-platine. La crosse comporte le poinçon PDL (propriété de l’Etat) avec le coq de la Monarchie de Juillet et un beau marquage Tulle G.C. 1838 N°1.

Bonnes garnitures fer dans une petite patine grise.

Baguette fer à tête de poire.

Intéressant fusil fabriqué sous Louis-Philippe pour la Garde Nationale avec des pièces de 1777.

 

Ref. 63423, détails :

Longueur : 1403mm

Marquage : Manufre Imple de Liège

Après la révolution de 1830, la Garde Nationale devint la garante du régime de Louis-Philippe. L’augmentation des effectifs créa un énorme besoin en armes et les armuriers privés furent mis à contribution. La Garde Nationale n’étant pas très regardante sur les armes fournies, les armes fabriquées pouvaient réunir des éléments de divers systèmes d’armes ou de différentes fabrications. La platine ce fusil a été fabriquée à la Manufacture impériale de Liège sous le Premier Empire. Cette manufacture fabriquera des fusils d'infanterie, des mousqueton et des baïonnette pour l'armée impériale française. La production totale durant cette période est estimée à un peu moins de 300 000 armes..

Scannez le code pour accéder à cet article sur votre mobile
Exporter la fiche d'identification en PDF