» » » » FUSIL D'INFANTERIE Mle 1777 CORRIGE AN IX MODIFIE PERCUSSION.
Toutes les vues de l'objet :
FUSIL D'INFANTERIE Mle 1777 CORRIGE AN IX MODIFIE PERCUSSION.
FUSIL D'INFANTERIE Mle 1777 CORRIGE AN IX MODIFIE PERCUSSION.
FUSIL D'INFANTERIE Mle 1777 CORRIGE AN IX MODIFIE PERCUSSION.
FUSIL D'INFANTERIE Mle 1777 CORRIGE AN IX MODIFIE PERCUSSION.
FUSIL D'INFANTERIE Mle 1777 CORRIGE AN IX MODIFIE PERCUSSION.
FUSIL D'INFANTERIE Mle 1777 CORRIGE AN IX MODIFIE PERCUSSION.
FUSIL D'INFANTERIE Mle 1777 CORRIGE AN IX MODIFIE PERCUSSION.
FUSIL D'INFANTERIE Mle 1777 CORRIGE AN IX MODIFIE PERCUSSION.
FUSIL D'INFANTERIE Mle 1777 CORRIGE AN IX MODIFIE PERCUSSION.
FUSIL D'INFANTERIE Mle 1777 CORRIGE AN IX MODIFIE PERCUSSION.
FUSIL D'INFANTERIE Mle 1777 CORRIGE AN IX MODIFIE PERCUSSION.
FUSIL D'INFANTERIE Mle 1777 CORRIGE AN IX MODIFIE PERCUSSION.
FUSIL D'INFANTERIE Mle 1777 CORRIGE AN IX MODIFIE PERCUSSION.
FUSIL D'INFANTERIE Mle 1777 CORRIGE AN IX MODIFIE PERCUSSION.
FUSIL D'INFANTERIE Mle 1777 CORRIGE AN IX MODIFIE PERCUSSION.
FUSIL D'INFANTERIE Mle 1777 CORRIGE AN IX MODIFIE PERCUSSION.

FUSIL D'INFANTERIE Mle 1777 CORRIGE AN IX MODIFIE PERCUSSION.

550 €
En stock En stock

Cal. 18mm

Les parties métalliques sont dans une fine oxydation de surface et une belle patine grise.

La platine a été transformée à percussion sans doute réglementairement, crans bien net, beaux marquages de la Manufacture Impériale de Liege.

Le canon à pans courts puis rond de 99,9cm bien marqué M1777 sur la queue de culasse, l’intérieur est oxydé et la bouche est irégulière. Il est daté de 1813 sur le coté gauche et la platine.

Le bois est dans une jolie patine légèrement foncée avec traces de manipulation, pastille de buis encore visible, macaron effacé.

Les garnitures fer portent une fine oxydation de surface, belle patine grise. 

Avec une baguette tête de clou, sans filetage.

 

Ref. 65995:

Longueur : 1375 mm

 

Sympathique réutilisation pour la chasse d'un vénérable An IX ayant connu les affres de la bataille de Bautzen.
La bataille de Bautzen est une victoire française des troupes de Napoléon Ier remportée les 20 et 21 mai 1813 sur les troupes russo-prussiennes commandées par le général russe Wittgenstein. Malgré les effectifs très supérieurs de l’armée française et les mauvaises décisions de l’adversaire, Napoléon ne peut remporter qu’une victoire incomplète, alors qu’il était en mesure de remporter une victoire décisive, principalement à cause du maréchal Ney. 

 

Scannez le code pour accéder à cet article sur votre mobile
Exporter la fiche d'identification en PDF