Toutes les vues de l'objet :
FUSIL DE CHASSE SIGNÉ VERS 1760.
FUSIL DE CHASSE SIGNÉ VERS 1760.
FUSIL DE CHASSE SIGNÉ VERS 1760.
FUSIL DE CHASSE SIGNÉ VERS 1760.
FUSIL DE CHASSE SIGNÉ VERS 1760.
FUSIL DE CHASSE SIGNÉ VERS 1760.
FUSIL DE CHASSE SIGNÉ VERS 1760.
FUSIL DE CHASSE SIGNÉ VERS 1760.
FUSIL DE CHASSE SIGNÉ VERS 1760.
FUSIL DE CHASSE SIGNÉ VERS 1760.
FUSIL DE CHASSE SIGNÉ VERS 1760.
FUSIL DE CHASSE SIGNÉ VERS 1760.
FUSIL DE CHASSE SIGNÉ VERS 1760.
FUSIL DE CHASSE SIGNÉ VERS 1760.
FUSIL DE CHASSE SIGNÉ VERS 1760.
FUSIL DE CHASSE SIGNÉ VERS 1760.

FUSIL DE CHASSE SIGNÉ VERS 1760.

980 €
En stock En stock

Cal. 18 mm lisse.

Excellent platine avec chien à col de cygne, bassinet à facettes et garde feu. Elle a été fabriquée à la manufacture de St Etienne car elle comporte le poinçon d'Honoré Blanc. Il a été contrôleur des platines à St Étienne de 1763 à 1774.

La platine est presque parfaitement le modèle militaire dont elle reprend les éléments avec quelques différences.

Par rapport au modèle militaire elle est légèrement incurvée ce qui lui donne une certaine élégance.

Elle est lisse à l'arrière comme sur le mle 1763, mais comporte un chien à col de cygne comme sur le modèle d'officier 1759. Elle est parfaitement de son temps.

Le canon est tulipé à l'extrémité et décoré d'un motif floral au tonnerre. Profondément marqué "Coulange à Lunel" sur le sommet avec motifs de filets au centre. Les supports de baguettes sont joliment décorés de facettes. Intérieur très propre, utilisé récemment par un tireur à poudre noire.

La monture est en noyer clair, le mi- fut dégage le canon. Des "larmes" décorent l'arrière de la queue de culasse et de l'entrée de baguette.

Les garnitures bronze sont décorées sobrement et rappellent étrangement une arme d'officier de cette époque.

Livré avec une baguette bois et une baguette fer fabriquée par l'ancien propriétaire pour le tir.

 

État de conservation superbe, le métal est clair sans dommage. Aucun coup sur la crosse.

 

Son calibre militaire et sa platine règlementaire attestent que ce fusil de chasse mono coup fait pour un officier de l'époque de la guerre de sept ans.

 

Ref. 66055,

Long : 147 cm, platine : 15,2 cm.

Deux armuriers "Coulange(s)" sont répertoriés à Sommieres et Nimes dans le Gard dans les années 1960-1780. Avec Lunel ces trois villes sont distantes de 15 à 30 km. Il est facile de déterminer qu'il s'agit bien soit du même armurier qui a déménagé, soit de la même famille. Vu dans le Qui est Qui.

Scannez le code pour accéder à cet article sur votre mobile
Exporter la fiche d'identification en PDF