» » » » FUSIL CHASSEPOT Mle 1866 de tir à étuis métallique.
Toutes les vues de l'objet :
FUSIL CHASSEPOT Mle 1866 de tir à étuis métallique.
FUSIL CHASSEPOT Mle 1866 de tir à étuis métallique.
FUSIL CHASSEPOT Mle 1866 de tir à étuis métallique.
FUSIL CHASSEPOT Mle 1866 de tir à étuis métallique.
FUSIL CHASSEPOT Mle 1866 de tir à étuis métallique.
FUSIL CHASSEPOT Mle 1866 de tir à étuis métallique.
FUSIL CHASSEPOT Mle 1866 de tir à étuis métallique.
FUSIL CHASSEPOT Mle 1866 de tir à étuis métallique.
FUSIL CHASSEPOT Mle 1866 de tir à étuis métallique.
FUSIL CHASSEPOT Mle 1866 de tir à étuis métallique.
FUSIL CHASSEPOT Mle 1866 de tir à étuis métallique.
FUSIL CHASSEPOT Mle 1866 de tir à étuis métallique.
FUSIL CHASSEPOT Mle 1866 de tir à étuis métallique.
FUSIL CHASSEPOT Mle 1866 de tir à étuis métallique.
FUSIL CHASSEPOT Mle 1866 de tir à étuis métallique.
FUSIL CHASSEPOT Mle 1866 de tir à étuis métallique.
FUSIL CHASSEPOT Mle 1866 de tir à étuis métallique.

FUSIL CHASSEPOT Mle 1866 de tir à étuis métallique.

1 200 €
Ajouter au panier
En stock En stock

Calibre 11mm gras à cartouche métallique.

Le métal poli mat est parfait, sans aucune trace d’ancienne corrosion.

Il n’y a aucun marquage ni poinçon, ni matricule.

La culasse mobile est à levier droit, elle n'est pas matriculée. La tête a été transformé pour le tir d’une munition métallique. Il faut d’abord armer le chien comme sur les Chassepots habituels.

Bonne mécanique bien nette, ressorts fermes.

Les rayures du canon sont en bel état, le fond de rayure est un peu rugueux.

La crosse noyer est en bon état, une petite surface rappée sur le côté gauche.

Les garnitures sont en bon état. Baguette typique du modèle avec une fente pour le chiffon de nettoyage.

 

Ce fusil à les bonnes caractéristiques du 2e modèle : queue de culasse à épaulement et arrière du chien arrondi.

 

Cette arme a été fabriquée pour le marché civil, probablement directement pour un tir à étuis métallique, avec des pièces de chassepot.

 

Réf  23197:

Longueur : 1300mm. Pas de marquage.

 

Inventé par l’armurier Antoine Alphonse Chassepot (1833-1905) à la fin du Second Empire, ce fusil adopté en 1866 par l’ armée française armera son infanterie durant la guerre de 1870-71. Son chargement par la culasse constituera un énorme progrès par rapport aux armes à percussion à chargement par la bouche qu’il remplacera.

Cette arme de collection authentique est classée en catégorie D§e) : modèle d’avant 1900. Vente libre aux personnes majeures, art R311-2 du Csi.

Scannez le code pour accéder à cet article sur votre mobile
Exporter la fiche d'identification en PDF