» » » » ÉPÉE D’OFFICIER DE GRENADIER DE LA GARDE ROYALE.
Toutes les vues de l'objet :
ÉPÉE D’OFFICIER DE GRENADIER DE LA GARDE ROYALE.
ÉPÉE D’OFFICIER DE GRENADIER DE LA GARDE ROYALE.
ÉPÉE D’OFFICIER DE GRENADIER DE LA GARDE ROYALE.
ÉPÉE D’OFFICIER DE GRENADIER DE LA GARDE ROYALE.
ÉPÉE D’OFFICIER DE GRENADIER DE LA GARDE ROYALE.
ÉPÉE D’OFFICIER DE GRENADIER DE LA GARDE ROYALE.
ÉPÉE D’OFFICIER DE GRENADIER DE LA GARDE ROYALE.
ÉPÉE D’OFFICIER DE GRENADIER DE LA GARDE ROYALE.

ÉPÉE D’OFFICIER DE GRENADIER DE LA GARDE ROYALE.

300 €
Ajouter au panier
En stock En stock

Bonne monture en laiton avec pommeau globuleux orné d'une grenade enflammée, surmonté d’un bouton de rivure.

La garde est à une branche fine. 

Le clavier bordé d’un bourrelet est inscrit aux armes de France qui ont été effacées car portées par un officier sous Louis-Philippe. Le contre-clavier est fixe et lisse.
La fusée est coulée monobloc et solidaire du reste de la monture, avec un double filigrane figuré en relief.

La lame droite de 88.5 cm est à section triangulaire, elle est dans un beau poli patiné et taché par l'oxydation. Marque du maître fourbisseur légèrement atténuée au départ.

Sans fourreau

En service sous la Restauration puis Louis-Philippe.   

 

Ref. 64066:

Longueur : 1038mm

 

Cette épée adoptée en 1816 a vécu et a été modifiée pour suivre les tribulations des régimes successifs. 

Scannez le code pour accéder à cet article sur votre mobile
Exporter la fiche d'identification en PDF