» » » PLATINE DE FUSIL RÈGLEMENTAIRE D'INFANTERIE Mle 1766.
All the views of the item :
PLATINE DE FUSIL RÈGLEMENTAIRE D'INFANTERIE Mle 1766.
PLATINE DE FUSIL RÈGLEMENTAIRE D'INFANTERIE Mle 1766.
PLATINE DE FUSIL RÈGLEMENTAIRE D'INFANTERIE Mle 1766.
PLATINE DE FUSIL RÈGLEMENTAIRE D'INFANTERIE Mle 1766.
PLATINE DE FUSIL RÈGLEMENTAIRE D'INFANTERIE Mle 1766.
PLATINE DE FUSIL RÈGLEMENTAIRE D'INFANTERIE Mle 1766.

PLATINE DE FUSIL RÈGLEMENTAIRE D'INFANTERIE Mle 1766.

420 €
Available Product available

Platine à corps plat, parfaitement marqué « Manuf Rle da St Etienne » avec l’excellent poinçon d’Hubert Rozier, contrôleur des platines à St Etienne de 1774 à 1777.

Le métal est tabac foncé avec légère peau d’orange. Le mécanisme est parfait.

Curieusement cette platine fait 152 mm au lieu des 160 mm référencés par Boudriot. 

 

Pièce intéressante  pour compléter un fusil.

 

Réf. 65296.

Long : 152 mm, 

 

Hubert ROZIER a été contrôleur des platines à la Manufacture de Maubeuge (Nord) en 1770-1774, puis muté à Saint-Etienne (Loire) où il remplace Honoré BLANC en 1774, révoqué en 1777 et remplacé par Etienne LAMBERT.

 

Le fusil 1766 dit léger venait après la guerre de Sept Ans qui a été catastrophique pour la France. il a été mis au point par Monsieur de Montbéliard directeur à l'époque de la Manufacture de Charleville. Et, 140.000 armes de ce modèle seront fabriquées.

La Manufacture de Charleville a été créé en 1675. Il a servi aux troupes françaises sur les champs de bataille européens, mais aussi en Amérique du Nord, notamment à la bataille de Yorktown en octobre 1781, où le lieutenant général de Rochambeau envoyé par Louis XVI à la tête de 10 800 Français, et le général américain George Washington, assisté d'ingénieurs du génie de Mézières, avec 6 500 hommes, battirent les Anglais de Lord Cornwallis, ce qui mettra fin à la guerre d'indépendance américaine, qui durait depuis 1775.

Scannez le code pour accéder à cet article sur votre mobile
Export in pdf