» »
» » PAIRE DE PISTOLETS D’OFFICIER Mle 1833 2nd TYPE.
All the views of the item :
PAIRE DE PISTOLETS D’OFFICIER Mle 1833 2nd TYPE.
PAIRE DE PISTOLETS D’OFFICIER Mle 1833 2nd TYPE.
PAIRE DE PISTOLETS D’OFFICIER Mle 1833 2nd TYPE.
PAIRE DE PISTOLETS D’OFFICIER Mle 1833 2nd TYPE.
PAIRE DE PISTOLETS D’OFFICIER Mle 1833 2nd TYPE.
PAIRE DE PISTOLETS D’OFFICIER Mle 1833 2nd TYPE.
PAIRE DE PISTOLETS D’OFFICIER Mle 1833 2nd TYPE.
PAIRE DE PISTOLETS D’OFFICIER Mle 1833 2nd TYPE.
PAIRE DE PISTOLETS D’OFFICIER Mle 1833 2nd TYPE.
PAIRE DE PISTOLETS D’OFFICIER Mle 1833 2nd TYPE.
PAIRE DE PISTOLETS D’OFFICIER Mle 1833 2nd TYPE.
PAIRE DE PISTOLETS D’OFFICIER Mle 1833 2nd TYPE.
PAIRE DE PISTOLETS D’OFFICIER Mle 1833 2nd TYPE.
PAIRE DE PISTOLETS D’OFFICIER Mle 1833 2nd TYPE.
PAIRE DE PISTOLETS D’OFFICIER Mle 1833 2nd TYPE.
PAIRE DE PISTOLETS D’OFFICIER Mle 1833 2nd TYPE.

PAIRE DE PISTOLETS D’OFFICIER Mle 1833 2nd TYPE.

3 600 €
Available Product available

Calibre 17,1 mm.

Platines et garnitures dans une patine gris acier bien homogène, légère granulosité sur l'un des deux. 

Les platines arrière comportent des chiens bombés avec une forme bien caractéristique du 2nd mle. Elles sont bien marquées de la Manufacture Royale de Châtellerault et de l'entrepreneur Gacon.

Le mécanisme est impeccable avec crans bien nets.

Jolis canons octogonaux, rubans bien visibles, la bouche est légèrement évasée. Comme sur le premiers modèle, c’est le petit modèle de cheminé qui est monté, dites « du commerce ».

L’intérieur comporte des rayures cheveux bien vives, un peu grises.

La belle monture en noyer est dans une jolie patine, elle comporte un poinçon monogramme près de la rosette de contre-platine, le quadrillage des crosses sont légèrement atténués.

Les garnitures sont en acier, le pontet a un repose-doigt, la calotte de crosse à anneau comporte un logement de crosse avec la dosette dans l’un des deux.

La baguette en acier est à tête laiton.

Superbe paire de pistolets d’officier réglementaire.

 

Ref. 65971:

Longueur : 363mm

Marquage : Manufacture Rle de Châtellerault.

Ce modèle fut créé pour remplacer les pistolets d’officier 1816 et 1822 en service dans l’armée française. Premier pistolet règlementaire conçu à percussion, son canon rayé lui donnait un avantage sur les armes à canon lisse qu’il remplaçait. C’est le pistolet des campagnes coloniales de Louis-Philippe avec notamment la conquête de l’Algérie.

 
Scannez le code pour accéder à cet article sur votre mobile
Export in pdf