» » » Lot de 10 cartes de vœux Série “Empire”
All the views of the item :
Lot de 10 cartes de vœux Série “Empire”
Lot de 10 cartes de vœux Série “Empire”

Lot de 10 cartes de vœux Série “Empire”

7 €
Available Product available

Il s’agit de cartes, Eugène Leliepvre, qui ont été faites dans les années 1970 par la Manufacture Historique de Soldats de plombs  pour ses clients

 

  • CHASSEUR A CHEVAL DE LA GARDE IMPERIALE AUSTERLITZ 1805.

Ce cavalier d'élite est figuré lors de la présentation à l'empereur Napoléon 1er des drapeaux pris à l'ennemi.
Il est coiffé du colback à flamme écarlate et plumet rouge et vert et porte sa pelisse rouge à brandebourgs dorés "chaussée" sur le dolman. Il porte son mousqueton à la banderolle. Il est figuré sur sa monture qui porte une schabraque verte à galon aurore avec aigle impériale. Il brandit un étendard de cavalerie autrichien conquis lors de la plus célèbre bataille de l'épopée napoléonienne. 
 Le corps des Chasseurs à cheval de la Garde des Consuls, est crée le 13 janvier 1800 a partir du corps des guides de l'armée d'Italie rentrés d'Egypte.  Le 18 juillet 1804, le régiment prends le nom de Chasseurs à cheval de la Garde impériale et est alors réorganisé en 4 escadrons plus la compagnie des mamelucks. Pour la campagne de Russie, en 1812, le régiment est porté à 5 escadrons. Début 1813, réorganisation et augmentations des effectifs le font passer à 8 escadrons dont 5 de vieille garde et 3 de jeunes. A la restauration en 1814, les 4 escadrons de la Vieille Garde forment le Corps Royal des Chasseurs à cheval de France. En 1815, pour les cent jours, Les escadrons de Vieille Garde sont réintégrés comme 1er régiment de Chasseurs à cheval de la Garde. Les escadrons de Jeune Garde sont réintégrés comme 2e régiment de Chasseurs à cheval de la Garde. Les deux régiments participent à la campagne de Belgique et sont définitivement licenciés en fin d'année. MARENGO,ULM, AUSTERLITZ, IENA, EYLAU, FRIEDLAND, ECKMUHL, ESSLING, WAGRAM, SMOLENSK, LA MOSKOWA, VIENNE, BERLIN, MADRID, MOSCOU, autant de batailles qui ont participées a la gloire de ce corps.

 

  •  TAMBOUR D'INFANTERIE DE LIGNE AUSTERLITZ 1805.

    Il est coiffé du chapeau à cocarde tricolore qui coiffait encore les soldats de l'infanterie de la Grande Armée à Austerlitz avant de faire place au shako. Il est vêtu d'un habit bleu national à revers blancs avec col et parements de manches rouges. Un galon doré garni les coutures de son uniforme, privilège des musiciens. Sur ces épaules deux nids  d'hirondelle rouge à galon doré symbolise sa fonction. Il porte une culotte blanche avec des guêtres noires. Il tient son tambour de la main gauche et brandit le bras droit pour un vivat à l'Empereur. 

 


Détails :

Ref.50090
14,5 x 14,5 cm sur carte bristol paille.
Eugène Leliepvre est peintre officiel de l’Armée depuis 1951. Dans les années 1970 il réalise les planches de documentation et prototypes des moules Historex.

 

Scannez le code pour accéder à cet article sur votre mobile
Export in pdf