» »
»
»
All the views of the item :
65417-1_50x34
65417-2_50x34
65417-3_50x34
65417-4_50x34
65417-5_50x34
65417-6_50x8
65417-7_50x34
65417-8_50x34
65417-9_50x34
65417-10_50x34

420 €
Add to shopping cart
Available Product available

Jolie monture en bronze typique du modèle avec pommeau en casque grillagé empanaché ceint d'une couronne de laurier, garde à une branche, quillons droits. Bon restes d'argenture sur la totalité de la monture.
La coquille est en plateau en lyre asymétrique avec cannelures sur les contours et quillon en palmette.

Jeu au plateau, la lame bien que parfaitement droite n'est plus dans son axe d'origine.
La fusée est entièrement recouverte d’un double filigrane en cuivre avec tressages aux extrémités.
La lame droite de 84 cm est à pan creux et dos plat, elle est décorée de motifs de trophées d'armes et éléments floraux.

Aucun marquage visible, oxydation de surface sur l'ensemble de la lame, bon restes de la dorure, le bleu n'est plus visible. Léger accident à la pointe.
Sans fourreau.

Intéressant modèle d’épée porté par les officiers de fusiliers durant les guerres du Consulat et de l’Empire.

Ref. 65417:

Longueur : 1005mm

 

Mise à la mode à la fin du règne de Louis XVI dans le régiment des Gardes-françaises, ce type d’épée allait être employé par les officiers d’infanterie durant les guerres de la Révolution et de l’Empire. L’épée à la française sera remplacée sous la Restauration par le modèle 1816 réglementé pour les officiers. 

Scannez le code pour accéder à cet article sur votre mobile
Export in pdf