» » » BREVET ET MÉDAILLE DE LA LÉGION D'HONNEUR
Toutes les vues de l'objet :
BREVET ET MÉDAILLE DE LA LÉGION D'HONNEUR
BREVET ET MÉDAILLE DE LA LÉGION D'HONNEUR
BREVET ET MÉDAILLE DE LA LÉGION D'HONNEUR
BREVET ET MÉDAILLE DE LA LÉGION D'HONNEUR
BREVET ET MÉDAILLE DE LA LÉGION D'HONNEUR
BREVET ET MÉDAILLE DE LA LÉGION D'HONNEUR
BREVET ET MÉDAILLE DE LA LÉGION D'HONNEUR

BREVET ET MÉDAILLE DE LA LÉGION D'HONNEUR

100 €
En stock En stock

En-tête de la République française avec mention Ordre National de la Légion d'Honneur et représentation de la décoration.

"Le Président de la République, nomme par décrêt de ce jour, M. Leguay Pierre Ernest Jean, Capitaine d'Infanterie vreveté, hors cadres, à l'Etat Major de la 27e Division."

Fait à Paris le 19 décembre 1934.

Signé par le président de la République Albert Lebrun, le Grand Chancelier de l’époque, le général de division Charles Nollet.

Présenté sous-verre dans un cadre en bois avec les décorations suivantes appartenant au récipiendaire :

  • Croix de guerre 14-18 avec deux étoiles de bronze et une palme de bronze,
  • Légion d’honneur,
  • Médaille interalliée

 

Réf. 62836, détails :

Dimensions : 53x35.5 cm

 

La médaille interalliée est due au maréchal Foch, commandant en chef des troupes alliées à la fin de la guerre, qui avait proposé la création d’une médaille commémorative commune à toutes les Nations belligérantes alliées. Gravée librement par chaque nation, cette décoration devait toutefois représenter à l’avers une victoire ailée et sur le revers l’inscription traduite dans la langue du pays « La Grande Guerre pour la Civilisation » sur un module en bronze d'un diamètre de 36 mm. Le ruban, identique pour toutes les puissances, figurait deux arcs-en-ciel juxtaposés par le rouge avec, sur chaque bord, un filet blanc.

Scannez le code pour accéder à cet article sur votre mobile
Exporter la fiche d'identification en PDF