» » » BREVET DE CHEVALIER DE L’ORDRE ROYAL DE LA LEGION D’HONNEUR.
Toutes les vues de l'objet :
BREVET  DE CHEVALIER DE L’ORDRE ROYAL DE LA LEGION D’HONNEUR.
BREVET  DE CHEVALIER DE L’ORDRE ROYAL DE LA LEGION D’HONNEUR.

BREVET DE CHEVALIER DE L’ORDRE ROYAL DE LA LEGION D’HONNEUR.

200 €
En stock En stock

"Louis XVIII, par la grâce de Dieu Roi de France et de Navarre, Chef souverain, Grand Maître de l’Ordre Royal de la Légion d’Honneur, voulant donner une preuve de sa satisfaction royale au sieur Claude François Philibert, capitaine adjudant-major au régiment des Dragons de la Gironde, le nomme chevalier de l’Ordre Royal de la Légion d’Honneur,

Donné au château des Tuileries, le 17 octobre 1818."

Signé par le Roi et par le Maréchal McDonald, Grand chancelier de l’Ordre. .

Sur velin avec en-tête aux armes royales avec la mention Honneur et Patrie.

Le texte est dans un cadre imprimé avec aux angles des médaillons ornés de la fleur de lys et dans la partie centrale une représentation  de l’avers et du revers de la décoration (avec tête du roi Henri IX et trois fleurs de lys, cachet papier de la Chancellerie de l’Ordre.

Accompagné de la lettre d’envoi du brevet établie par la Chancellerie de l’ordre, faite à Paris 20 septembre 1818 et signée par le Maréchal de camp de Saint-Marc, secrétaire général de l’Ordre.

 

Intéressants documents de l’Ordre de la Légion d’Honneur après le Premier Empire.

 

Ref. 62670, détails :

Dimension : 43 x 37cm

La Légion d’Honneur survivra à la chute du Premier Empire en devenant Ordre Royal sous la Restauration. A côté des ordres royaux rétablis par Louis XVIII, elle continuera d’être décernée durant toute la Restauration.

 

Scannez le code pour accéder à cet article sur votre mobile
Exporter la fiche d'identification en PDF