» » » ARBALÈTE DE TIR XIXème
Toutes les vues de l'objet :
ARBALÈTE DE TIR XIXème
ARBALÈTE DE TIR XIXème
ARBALÈTE DE TIR XIXème
ARBALÈTE DE TIR XIXème
ARBALÈTE DE TIR XIXème
ARBALÈTE DE TIR XIXème

ARBALÈTE DE TIR XIXème

140 €
En stock En stock

Imposant arc en fer forgé de 92 cm, mouluré aux extrémités pour recevoir la corde.

Pontet à volute, plaque de couche en forme de croissant.

Le mécanisme fonctionne pour libérer la corde.

Bel arbrier bois avec son vernis d'origine. Poignée de préhension. A l'extrémité présence de deux tiges pour prendre appuis du pied de biche pour l'armement de la corde (absente). Réglage de la mire en hauteur.

Vendue sans carreau.

 

Bel objet décoratif rappelant que dans les cafés du nord de la France, le tir à l'arbalète était aussi populaire que sont la pétanque dans le sud de la France.

 

Réf. 23059.

Long : 82 cm.

 

Au XIXème, le tir à l’arbalète se pratiquait de deux façons différentes : on tirait « à la perche » ou « à l’oiseau » : il s’agissait d’abattre un oiseau placé au bout d’un mât. L’oiseau vivant fut remplacé très tôt par une effigie de bois ou de carton. Ce tir, pratiqué surtout par les arbalétriers, se faisait le plus souvent à balles. Le tir « à la perche » fut peu à peu remplacé par le tir dit « au berceau » (tir horizontal) : le tireur lance les flèches dans un carton ou blason.

Scannez le code pour accéder à cet article sur votre mobile
Exporter la fiche d'identification en PDF