» » » LETTRE DE NOMINATION SECONDE RESTAURATION SIGNEE GOUVION ST-CYR.
Toutes les vues de l'objet :
LETTRE DE NOMINATION SECONDE RESTAURATION SIGNEE GOUVION ST-CYR.
LETTRE DE NOMINATION SECONDE RESTAURATION SIGNEE GOUVION ST-CYR.

LETTRE DE NOMINATION SECONDE RESTAURATION SIGNEE GOUVION ST-CYR.

100 €
Ajouter au panier
En stock En stock

"Le ministre Secrétaire d’Etat au département de la Guerre (Gouvion St-Cyr) prévient Monsieur Philibert, Capitaine Adjudant Major aux Dragons de la Girond, que le Roi prenant une entière confiance en sa fidélité et son dévouement pour son service, l’a nommé  le 10 décembre 1817 à un emploi de Capitaine au même régiment.

Le ministre précise que des ordres sont donnés pour qu’il soit reconnu dans cet emploi, en attendant l’expédition de son brevet.

Fait à Paris, le 23 octobre 1817."

En-tête du ministère de la Guerre et texte imprimés, nom et grade du militaire manuscrits, signature autographe de Gouvion St-Cyr. 20 x 31, double page.

 

Intéressant souvenir de la transition entre l'armée impériale et l'armée royale sous la Seconde Restauration.

 

Ref.62680, détails :

Laurent Gouvion (1764-1830), marquis de Saint-Cyr, dit Gouvion Saint-Cyr, S’est engagé dans l'armée en septembre 1792. Promu général de division en juin 1794, il combat les Autrichiens en Allemagne et en Italie sous les ordres des généraux Moreau et Jourdan. Il est nommé colonel général des Cuirassiers en 1804. Il combat en Espagne avant de prendre la tête du 6e corps de la Grande Armée pendant la Campagne de Russie de 1812 durant laquelle il obtient son bâton de maréchal. Il est fait prisonnier lors de la capitulation de Dresde (1813). Revenu en France en juin 1814, il reste passif durant les Cent-Jours et devient ministre de la Guerre puis de la Marine et des Colonies. Il meurt le 17 mars 1830 des suites d'une attaque d'apoplexie.

Scannez le code pour accéder à cet article sur votre mobile
Exporter la fiche d'identification en PDF