» » » ÉPÉE À DEUX MAINS DE STYLE.
Toutes les vues de l'objet :
ÉPÉE À DEUX MAINS DE STYLE.
ÉPÉE À DEUX MAINS DE STYLE.
ÉPÉE À DEUX MAINS DE STYLE.
ÉPÉE À DEUX MAINS DE STYLE.
ÉPÉE À DEUX MAINS DE STYLE.
ÉPÉE À DEUX MAINS DE STYLE.
ÉPÉE À DEUX MAINS DE STYLE.
ÉPÉE À DEUX MAINS DE STYLE.

ÉPÉE À DEUX MAINS DE STYLE.

650 €
Ajouter au panier
En stock En stock

Inspirée des épées des Lansquenets du XVIe siècle.

La monture entièrement en fer forgé comporte un pommeau sphérique relié à la garde par cinq branches de fer enroulées entre elles pour former une longue poignée ajourée.

La garde comporte deux quillons de croisière tournés vers la lame et deux anneaux de protection.

Le métal est dans une patine sombre avec petite oxydation de surface. 

La lame droite et plate de 114,5 cm est ornée sur une face d’un armet de chevalier et sur l’autre d’un blason à motif de chevrons et surmonté d’une couronne.

La lame est munie de deux crocs sur le premier tiers, elle comporte des traces de martèlement de forge.

Épée faite à la Belle Epoque pour la décoration des grandes demeures.

 

Ref. 20381, détails :

Longueur : 1580mm

À l’origine, ce type d’épée était utilisé par les Lansquenets (mercenaires d’origine germanique) pour faire un passage entre les piques des ennemis. Les hallebardiers s’engouffraient alors dans la brèche pour aller occire les piquiers. 

Scannez le code pour accéder à cet article sur votre mobile
Exporter la fiche d'identification en PDF